Arnaque emploi : equipe83@avisdetesteurs.club Marc Hervasi

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date28/12/2018
Email frauduleuxequipe83@avisdetesteurs.club
Pseudonyme utiliséMarc Hervasi
Contenu de l'arnaqueBonjour,

Nous aimerions vous proposer d'être rémunéré en tant que testeur de produits. Notre plateforme vous permet de gagner jusqu'à 900 euros par mois. Recevez des produits nouveaux à tester et en donnant votre avis vous allez être rémunéré tout en gardant ces derniers. Pour en savoir plus ou commencer dès aujourd'hui:

Cliquez ici pour consommer

Merci à vous et bienvenu parmi nous!

Marc Hervasi
Service recrutement
22 rue du maine 75014 Paris France Ni les mises au point de l’Elysée ni le communiqué du Quai d’Orsay ne semblent avoir convaincu. A droite comme à gauche et dans la majorité, on entendait ouvrir, vendredi 28 décembre, un nouveau chapitre dans l’affaire Benalla. Selon nos informations et celles de Mediapart, M. Benalla, malgré sa mise à pied liée aux violences du 1er mai, continue de voyager avec un passeport diplomatique émis le 24 mai. C’est en effet avec un tel document qu’il a voyagé dans certains pays d’Afrique, en tant que « consultant » (comme il définit aujourd’hui ses nouvelles fonctions) en novembre et en décembre. Il avait pourtant affirmé, sous serment devant la commission d’enquête du Sénat en septembre, avoir laissé ce document dans son bureau de l’Elysée. Le Quai d’Orsay a, par ailleurs, expliqué dans un communiqué que les documents lui avaient été officiellement réclamés le 26 juillet, soit après son licenciement. Nos informations : Voyage au Tchad : Alexandre Benalla s’est reconverti dans la diplomatie privée en Afrique « C’est très grave » Mais l’opposition exige désormais plus d’explications, suggérant le maintien de liens opaques entre la présidence et l’encombrant Alexandra Benalla. « On est très interrogatifs sur le scénario qui est présenté publiquement aujourd’hui, c’est-à-dire ce conflit qui subitement opposerait M. Benalla à M. Macron », a déclaré vendredi sur RTL Gilles Platret, porte-parole des Républicains. « La justice doit se saisir de cette nouvelle affaire », a-t-il insisté. « C’est au président de dire la vérité sur cette affaire, c’est très grave. Il y a mensonge et dissimulation », a renchéri sur LCI Laurence Sailliet, autre porte-parole des Républicains. « Cela peut devenir un danger pour la République », a lancé le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, sur Europe 1 : « Il est de notoriété publique qu’il continue de se balader dans l’Afrique entière, et malgré cela l’Elysée ne vérifie pas qu’il a bien rendu ses passeports diplomatiques, qui lui donnent une sorte de sésame. C’est profondément inquiétant, soit sur l’amateurisme de cette présidence, soit sur le double langage qu’elle continue d’avoir. » Pour Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national (RN), « Alexandre Benalla n’est pas complètement sorti de l’orbite élyséenne ». Cette affaire n’aura pas de fin « tant que l’Elysée ne nous aura pas dit la vérité », a-t-il lancé sur BFM TV. Eric Coquerel, député La France insoumise (LFI) veut, quant à lui, demander de « rouvrir une commission d’enquête à l’Assemblée nationale sur tous les tenants des affaires Benalla. Ce serait un minimum dans une démocratie normale ». « Ça suffit ! Je crois qu’à un moment ou à un autre il faudra qu’[Emmanuel Macron] s’exprime sur le sujet », a aussi estimé Jean-Christophe Lagarde, le chef de file des députés UDI-Agir. « Faute » de l’Elysée

, ou
Marc Hervasi
Votre Commentaire / Vos ExplicationsBizarre ce texte en blanc quand j'ai surligné pour faire du copié collé ! je m'interroge comme vous tous ??? c'est pourquoi j'ai vérifié sur internet, j'ai vu votre alerte et rajoute la mienne sur ce site, merci.
Autres Référenceshttps://www.signal-arnaques.com/scam/view/142490 (7 commentaires)
Pour en Savoir +Article Wiki: Les variantes de fausses offres d'emploi.
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

7 commentaires


  • Elodie le 30/12/2018 à 20:32

    Idem, quand on copie le blanc on trouve cela: donc se méfier!!!

    Bonjour,

    Nous aimerions vous proposer d'être rémunéré en tant que testeur de produits. Notre plateforme vous permet de gagner jusqu'à 900 euros par mois. Recevez des produits nouveaux à tester et en donnant votre avis vous allez être rémunéré tout en gardant ces derniers. Pour en savoir plus ou commencer dès aujourd'hui:

    Cliquez ici pour consommer

    Merci à vous et bienvenu parmi nous!

    Marc Hervasi

    Service recrutement

    22 rue du maine 75014 Paris France lus de sept ans après le début de la révolution syrienne, les forces gouvernementales ont repris aux rebelles et aux djihadistes près de deux tiers du territoire, dont des axes routiers et la majorité des frontières. Si quelques poches armées résistent encore à Idleb et à Deir ez-Zor, dans la zone contrôlée par le régime, l'après-guerre s'organise, le pays soigne, courageusement, ses plaies ouvertes. De Damas à Homs, notre reporter Marine de Tilly raconte ce qu'elle a vu de ce pays en ruine et ses rencontres avec des Syriens épuisés. « Niaiserie d'une époque où chacun cherche les événements dans le journal au lieu de les voir sur la route », écrivait le poète Joë Bousquet. Il faut dire que celle qui relie Beyrouth à Damas est bavarde comme une pie. Côté libanais, elle grouille et palpite, noire de monde, grise de pollution, klaxonnante, trébuchante, saturée de troquets hybrides qui font à la fois cantines, supermarchés, tabacs et bureaux de change, et dont on sort lestés d'intimidantes liasses de billets syriens (échangées contre trois « Benjamins » américains). Côté syrien, c'est une autre musique : la deux-fois-deux-voies est sans hiatus, droite, autoritaire, raide comme le régime. Pas un rat : l'A13 à 3 heures du matin, les colonnes de blindés russes en plus. À la frontière, les soldats libanais vérifient les passeports et ouvrent les coffres en fumant. Plaisanteries avec le chauffeur, « shake-hands » zélées avec billet de 100 au creux de... Lire la suite

    Répondre
  • Riri le 30/12/2018 à 20:41

    Signalez ces mails à https://www.signal-spam.fr/

    Le « spam » étant un vecteur privilégié des fraudes d’escroqueries et de cyberattaques, la S.D.L.C. et l’association Signal Spam entendent renforcer la lutte contre ce phénomène à l’échelle nationale etallier leurs capacités de collecte et d’analyse des informations.

    Répondre
  • Cool le 31/12/2018 à 05:08

    Pour ma part, la soçurce du message fait apparaître ce qui suit :

    lus de sept ans apr=C3=A8s le d=C3=A9but d=
    e la r=C3=A9volution syrienne, les forces gouvernementales ont repris aux r=
    ebelles et aux djihadistes pr=C3=A8s de deux tiers du territoire, dont des =
    axes routiers et la majorit=C3=A9 des fronti=C3=A8res. Si quelques poches a=
    rm=C3=A9es r=C3=A9sistent encore =C3=A0 Idleb et =C3=A0 Deir ez-Zor, dans l=
    a zone contr=C3=B4l=C3=A9e par le r=C3=A9gime, l'apr=C3=A8s-guerre s'organi=
    se, le pays soigne, courageusement, ses plaies ouvertes. De Damas =C3=A0 Ho=
    ms, notre reporter Marine de Tilly raconte ce qu'elle a vu de ce pays en ru=
    ine et ses rencontres avec des Syriens =C3=A9puis=C3=A9s.

    =C2=AB Niaiserie d'une =C3=A9poque o=C3=B9 chacun cherche les =C3=A9v=C3=A9=
    nements dans le journal au lieu de les voir sur la route =C2=BB, =C3=A9criv=
    ait le po=C3=A8te Jo=C3=AB Bousquet. Il faut dire que celle qui relie Beyro=
    uth =C3=A0 Damas est bavarde comme une pie. C=C3=B4t=C3=A9 libanais, elle g=
    rouille et palpite, noire de monde, grise de pollution, klaxonnante, tr=C3=
    =A9buchante, satur=C3=A9e de troquets hybrides qui font =C3=A0 la fois cant=
    ines, supermarch=C3=A9s, tabacs et bureaux de change, et dont on sort lest=
    =C3=A9s d'intimidantes liasses de billets syriens (=C3=A9chang=C3=A9es cont=
    re trois =C2=AB Benjamins =C2=BB am=C3=A9ricains). C=C3=B4t=C3=A9 syrien, c=
    'est une autre musique : la deux-fois-deux-voies est sans hiatus, droite, a=
    utoritaire, raide comme le r=C3=A9gime. Pas un rat : l'A13 =C3=A0 3 heures =... Lire la suite

    Répondre
  • Vbr62 le 31/12/2018 à 09:15

    Idem ... Et 4 messages en 3 jours !

    Répondre
  • Chris76 le 02/01/2019 à 11:46

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire afin de vous inviter à devenir testeurs de produits. Gagnez jusqu'à 900 euros par mois pour quelques heures sur votre temps libre afin de tester des produits. Recevez de nouveaux produits, testez les et en donnant votre avis vous allez gagner de l'argent. Pour en savoir plus ou commencer dès aujourd'hui cliquer sur le lien ci dessous:
    Cliquez ici pour confirmer votre disponibilité

    Bienvenu parmi nous!

    Aurelie pasquier

    Service recrutement

    Marc Batard, Pasang Nuru Sherpa et Ali Muhammad Sadpara dorment dans une grotte de neige qu'ils ont creusée pour se protéger des intempéries, abri plus résistant quand le vent souffle très fort. © Pascal Tournaire « Le vent est toujours très fort. C'est une excellente préparation et découverte de mes compagnons. Demain, nous serons mieux au col des Jorasses. » À l'heure où nous écrivons cet article, le trio, après avoir dormi dans une grotte de neige la veille, se trouve dans une minuscule tente verte sur une arête, entre le refuge Torino et la dent du Géant, dans les Alpes italiennes. L'alpiniste Marc Batard est en mode hivernal pour préparer son nouveau défi : gravir l'Everest en 2022, soit l'année de ses 70 ans, en compagnie de ses deux compagnons de cordée Pasang Nuru Sherpa (Népalais, 13 ascensions de l'Everest au compteur) et Ali Muhammad Sadpara (Pakistanais, deux ascensions du K2 et quatre du Nanga Parbat). L'ascension du plus haut sommet terrestre (8 848 mètres) n'est pas son ultime défi. Dans le cadre de son projet Beyond Everest, le Français souhaite fonder une école de formation des guides de très haute montagne. L'établissement, baptisé Himalayan International Mountaineering School (HIMS), sera installé au Népal pour perfectionner la technique et la sécurité des alpinistes à des altitudes inexistantes en Europe. Le Népal compte 51 guides certifiés UIAGM Marc Batard, Pasang Nuru Sherpa et Ali Muhammad Sadpara traversent un itinéraire d'arêtes. © Pascal Tournaire L... Lire la suite

    Répondre
  • France le 02/01/2019 à 12:40

    J'ai reçu le même mail aujourd'hui.
    Je confirme tous ce que les prédécesseurs ont déjà dit : ça sent l'arnaque à plein nez.

    Répondre
  • Casdandra le 02/01/2019 à 12:44

    Pour ma part voici le texte en blanc

    Marc Batard, Pasang Nuru Sherpa et Ali Muhammad Sadpara dorment dans une grotte de neige qu'ils ont creusée pour se protéger des intempéries, abri plus résistant quand le vent souffle très fort. © Pascal Tournaire « Le vent est toujours très fort. C'est une excellente préparation et découverte de mes compagnons. Demain, nous serons mieux au col des Jorasses. » À l'heure où nous écrivons cet article, le trio, après avoir dormi dans une grotte de neige la veille, se trouve dans une minuscule tente verte sur une arête, entre le refuge Torino et la dent du Géant, dans les Alpes italiennes. L'alpiniste Marc Batard est en mode hivernal pour préparer son nouveau défi : gravir l'Everest en 2022, soit l'année de ses 70 ans, en compagnie de ses deux compagnons de cordée Pasang Nuru Sherpa (Népalais, 13 ascensions de l'Everest au compteur) et Ali Muhammad Sadpara (Pakistanais, deux ascensions du K2 et quatre du Nanga Parbat). L'ascension du plus haut sommet terrestre (8 848 mètres) n'est pas son ultime défi. Dans le cadre de son projet Beyond Everest, le Français souhaite fonder une école de formation des guides de très haute montagne. L'établissement, baptisé Himalayan International Mountaineering School (HIMS), sera installé au Népal pour perfectionner la technique et la sécurité des alpinistes à des altitudes inexistantes en Europe. Le Népal compte 51 guides certifiés UIAGM Marc Batard, Pasang Nuru Sherpa et Ali Muhammad Sadpara traversent un itinéraire d'arêtes. © Pascal Tournaire L... Lire la suite

    • Morpheus75le 02/01/2019 à 12:51

      Le fait de balancer un mail avec du texte écrit en blanc sur fond blanc permet d’augmenter la taille du contenu ce qui permet de mieux passer les filtres anti spams... et de ne pas trop perturber les destinataires qui ne le visualisent pas forcément.

    Répondre
Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation
Francais Anglais Italien Allemand Espagnol