Autre arnaque : pj.brigade.protection.mineurs.bpm@gmail.com 0756839732 Vianney dyevre

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date11/02/2019
Email frauduleuxpj.brigade.protection.mineurs.bpm@gmail.com
Pseudonyme utiliséVianney dyevre
Téléphone07 56 83 97 32 (+ d'infos)
Contenu de l'arnaqueParis le 11 Février 2019
A votre attention: M.Olivier AUKENA

Chère monsieur,
Après examen et vérification des preuves que nous avons et votre justification écrite, vous avez été acquitté de plusieurs charges en vigueur contre vous telle que le trafic sexuelle et la pédopornographie.

En ce qui concerne la cyber pornographie, l’exhibitionniste et la pédophilie , comme le garantit La loi de mars 2007(aggravant les peines lorsque les propositions, les agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet). Vous disposez de 2 options qui sont les suivantes:

Options 1: Vous serez arrêté et transféré le jours du jugement au tribunal de grande instance de Créteil pour être jugé(peine passible de 3 a 7ans avec une amende de 15 000 euros a 150 000 euros). En suite vos photos dénudées serons publié.

Option 2: vous acquitter d' une caution 3 000euros pour l'annulation de toutes les charges en vigueur contre vous et une interdiction à plusieurs sites internet pendant 7 mois. En ce qui concerne la caution vous avez la possibilité de la régler en plusieurs versement en cas de faible revenue soit 3 versements autorisés. A condition que le premier versement soit dans un délai de 24heures.

PS: Vous êtes priez de me faire par de votre choix dès réception de mon mail par téléphone(07 56 83 97 32).

Nous vous remercions de bien vouloir coopérer pour mettre fin a ce problème qui est très délicat sans nuire à votre vie.
Cordialement,
M. Vianney DYEVRE,Commissaire Divisionnaire,
Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)
Tel: 07 56 83 97 32
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS

Paris le 9 février 2019
A votre attention:

Chère monsieur,
Je suis M. Vianney DYEVRE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM), je vous contact peu après un saisit informatique de la cyber-infiltration (autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, cyber pornographie, exhibitionniste, trafic sexuelle depuis 2009) pour vous informez que vous faites l'objet de plusieurs Poursuite Judiciaire en vigueur:

_ La pédopornographie
_ La pédophilie
_ L’exhibitionniste
_ La Cyber pornographie
_ Le trafic sexuelle

Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commises les infractions après avoir été ciblé sur internet (Site d'annonce), puis pendant des échange(Messagerie Instantané) avec un mineur des photos dénudées de vous ont été enregistrés par notre système de sécurité et constituent les preuves de vos infractions.

Vous êtes priez de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justification pour quelles soient mises en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai stricte de 24heures. Passer ce délai nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport a Mme Myriam Quéméner, procureur adjoint au tribunal de grande instance de Créteil et spécialiste de cybercriminalité pour établir un mandat d'arrêt a votre en contre, le transmettre a la Gendarmerie la plus proche de votre lieu de résidence pour votre arrestation et vous fiché comme délinquant sexuelle, transmettre vos photos a caractères pornographiques a plusieurs sites Internet et chaîne de télévision national d'information pour une diffusion ou votre famille, vos proches et toutes la France entière verront ce que vous faites devant votre ordinateur.

Maintenant vous êtes prévenu.
Cordialement,
M. Vianney DYEVRE,Commissaire Divisionnaire,
Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)
Tel: 07 56 83 97 32
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
BRIGADE DE PROTECTION DESMINEURS
Adresse: 12 QUAI DE GESVRES 75004 Paris - Email: pj-bpm@cyberservices.com - Téléphone: 07 56 83 97 32
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS
Adresse: 12 QUAI DE GESVRES 75004 Paris - Email: pj-bpm@cyberservices.com - Téléphone: 07 56 83 97 32
Votre Commentaire / Vos ExplicationsApres le deuxième email j'ai compris que c'était une arnaque car depuis quand la police vous accuse par emails ?!! Et devait versé de l'argent ! Pour vous acquitter d'une chose que vous n'avez pas commis !! ... . mais j'etais sur le point d'aller voir la gendarmerie pour faire authentifier le premier email , mais après m'être renseigné sur Internet celà à conforter mon premier jugement ...faîte attention a ces genres d'emails car si vous ne réfléchissez pas , il est facile de vous faire piéger ! , mais une chose est sûr ! Ne jamais payer !!!. .
Autres Référenceshttps://www.signal-arnaques.com/scam/view/149168 (4 commentaires)
Pour en Savoir +Arnaque "Interpol": Lisez cet article pour la découvrir !
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

Analyse du numéro de téléphone 07 56 83 97 32

Type de numéroNuméro mobile
Formats usuels
  • 0756839732
  • 07 56 83 97 32
  • 07.56.83.97.32
  • 07-56-83-97-32
Format international
  • +33 7 56 83 97 32
Opérateur téléphoniqueON/OFF
PaysFrance
TerritoireNuméro virtuel

3 commentaires


  • Riri le 11/02/2019 à 22:35

    La brigade de police avec une adresse "gmail" c'est suffisant pour comprendre que c'est une arnaque.
    De plus, la gendarmerie ou la police ne vous envoient jamais de mails et ne donnent pas un numéro de téléphone portable .

    Répondre
  • Fraud Watcher/Advisor le 13/02/2019 à 13:31

    Le soi-disant prévenu ou l'accusé informé de l'arrestation de l'individu pervers a largement le temps de s'enfuir de chez lui ou de quitter son pays si il apprenait par email que la police ou la brigade de la protection des mineurs allait venir le chercher à domicile ou sur son lieu de travail serait lui rendre service de bon procédé de le notifier de la visite sans surprise de la venue de la police en prenant rendez-vous avec l'intéressé en question.

    Les escrocs africains ont le sens de l'humour (bien) noir pour raconter ce genre de scénario d'arnaque ou d'escroquerie pour faire du chantage en s'adressant à ses futures victimes histoire de les intimider et de faire pression de payer une amende bidon sous-prétexte d'acheter son silence ou d'annuler une poursuite judiciaire fictive isur sa soi-disant condamnation auprès d'un procureur.

    Il est évident que cette adresse email frauduleuse non professionnelle (et non officielle) "pj-bpm@cyberservices.com" parmi tant d'autres n'appartient pas à la cybercriminalité mais uniquement qu' à l'auteur de cette escroquerie en tout genre et donc inutile de lui répondre par email en retour et que son numéro portable est bien le sien : 07 56 83 97 32.

    Je suis mort de rire de lire ces âneries ou ces salades en provenance d'afrique de l'ouest francophone et pour cause, je suis bien placé pour le savoir car je suis policier à juste titre.

    Répondre
  • Pakonue le 13/02/2019 à 14:05

    J'adore le fait qu'on puisse choisir l'option qu'on préfère

    Je serais tentée par l'option 2 mais il faut qu'ils acceptent + de mensualités car là vu mes revenus c'est encore trop pour moi . On ne peut pas avoir 1 paiement en 24 mois ? MDR

    Ce qui est cool c'est qu'avec de telles âneries, c'est facile de repérer ces brouteurs.

    Répondre
Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation
Francais Anglais Italien Allemand Espagnol