Autre arnaque : DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date05/08/2020
Pseudonyme utiliséDIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
Contenu de l'arnaqueCher monsieur,

Je suis Mme YVETTE BERTRAND , commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic sexuelle depuis 2009) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en vigueur:

_ La pédopornographie

_ La pédophilie

_ L’exhibitionniste

_ La Cyber pornographie

_ Le trafic sexuelle

Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par notre cybergendarme et constituent les preuves de vos infractions.

Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai stricte de 24 heures. Passé ce délai nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Mme Myriam Quéméner, procureur adjoint au tribunal de grande instance de Créteil et spécialiste de cybercriminalité pour établir un mandat d'arrêt à votre encontre, le transmettre à la Gendarmerie la plus proche de votre lieu de résidence pour votre arrestation et vous fiché comme délinquant sexuel, transmettre votre dossier à plusieurs chaînes de télévision nationale d'information pour une diffusion ou votre famille, vos proches et toutes la France entière verront ce que vous faites devant votre ordinateur.

Maintenant vous êtes prévenu.
Cordialement,

Mme. YVETTE BERTRAND , Commissaire Divisionnaire,

Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE

BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS

Adresse: 12 QUAI DE GESVRES 75004 Paris

Image associée
Commentaire / Explicationsj'ai reçu ce mail aujourd'hui à 1h53 du matin
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Arnaque "Interpol": Lisez cet article pour la découvrir !
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

23 commentaires


  • john141880 le 05/08/2020 à 19:47

    Ce mail vient d'un arnaqueur.

    La police ne contacte jamais personne par mail et, surtout, à une heure aussi matinale.
    Les arnaqueurs se font fréquemment passer pour des policiers pour mettre leurs victimes en confiance ou les effrayer.

    https://info.signal-arnaques.com/encyclopedie-des-arnaques/arnaque-interpol-quand-les-voleurs-jouent-aux-gendarmes/

    Vous pouvez signaler ce messages aux vrais policiers à
    https://www.internet-signalement.gouv.fr

    Répondre
  • Fraud Watcher/Advisor le 05/09/2020 à 04:37

    📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Mme Yvette Bertrand, ex-commissaire divisionnaire de police nationale qui a envoyé ce message par email pour la simple et unique raison qu'elle a fait valoir ses droits suite à sa demande à son départ à la retraite depuis le 01/10/2014 mais c'est bel et bien un escroc qui continue à usurper son identité professionnelle en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

    Article de presse sur son parcours professionnel de cette dernière : https://madame.lefigaro.fr/societe/yvette-bertrand-pilote-de-crim-020310-27849

    De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.... Lire la suite

    Répondre
  • chantal le 01/10/2020 à 00:44

    je viens de recevoir le même mail aujourd'hui 30/09/2020, j'ai répondu que je ne comprenais pas de quoi on m'accusais ! on m'a répondu aussitôt et que je devais avoir une amende de 1700euro, là je me suis dis que c'était bizarre et j'ai cherché à me renseigner donc c'est bien une arnaque!

    Répondre
  • Odile le 20/10/2020 à 10:36

    reçu le meme email ce jour à 9h50.

    Répondre
  • JC le 26/10/2020 à 14:10

    J'ai reçu exactement le même mail aujourd'hui 26/10/2020 à 14h
    signé de Madame Solange BASTIDE commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs , le document de mise en cause se termine ainsi :
    "Maintenant vous êtes prévenu.
    Cordialement,
    Madame Solange BASTIDES, Commissaire Divisionnaire,
    Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)"

    J'ai appelé mon commissariat et une policière m'a dit de ne pas m'inquiéter .

    Répondre
  • ahmed le 26/10/2020 à 15:08

    J'ai reçu moi aussi le même message. Seuls les noms changent. Apparemment l'arnaqueur en question est très actif aujourd'hui 26/10...
    Je me suis vite douté de l'arnaque car les titres employés :"Direction générale de la police judiciaire" et "Direction de protection des mineures" (au féminin) n'existent pas.

    Répondre
  • totof le 28/10/2020 à 10:59

    bonjour,
    je viens de recevoir le même mail aujourd'hui c'est vraiment navrant ce genre de propose je pense aller déposer plainte.

    • pesahle 28/10/2020 à 17:01

      loool si ta plainte ne vas pas au panier (mains levé)
      alors porte plainte aupres du procureur (la il y aura automatiquement enquete mais aussi proces)

    Répondre
  • pesah le 28/10/2020 à 17:00

    par contre je vous annonce une autre arnaque du même type l'adresse @ 'est différente que celle du gouvernement ce qui m'a mis la puce à l’oreille

    voici l'adresse que j'ai reçu :
    officebmp20@gmail.com

    ps :par contre je suis pas un robot me fait penser a une arnaque

    mille et une demande pour la même chose (arnaque complète pour laisser le temps d'analyser une ip

    • pesahle 28/10/2020 à 17:02

      heuu j'ai voulu marquer je ne suis pas content car le bot (et c'est le site qui corrige a sa facon en fait)

    • Ririle 28/10/2020 à 17:13

      Vous pouvez modifier vos messages en cliquant sur le "crayon" à droite de votre pseudo , ou les supprimer en cliquant sur le "X" rouge.

    Répondre
  • philippe le 08/11/2020 à 00:06

    Moi j'ai reçu ce mail aujourd'hui samedi 7 novembre 2020 à 20h15,exactement le meme.

    Répondre
  • angie le 11/11/2020 à 04:36

    j ai reçu le meme mail date du 7/11/2020 a 17h29 signe de madame SOLANGE BASTIDES avec comme adresse mail brigadedeprotection3@gmail.com......sachant ce que je fais sur internet ,j ai de suite su que c etait une arnaque..lol

    Répondre
  • Jean Philippe le 11/11/2020 à 10:40

    Jean Philippe
    Je viens de recevoir le même message, seul le nom du "commissaire" change: Christian Sainte
    J'ai contacté la gendarmerie, qui me dit que c'est quotidien, qu'on ne peut rien faire; supprimer et ne pas répondre, c'est tout.
    L'arnaque n'est pas confinée !!!

    Répondre
  • Alexandra le 13/11/2020 à 12:17

    Bonjour,

    Je viens de recevoir, à 11h24, ce même message mais de Mélanie PEYRELADE, Commissaire Divisionnaire, Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM).

    Répondre
  • fanfan le 26/11/2020 à 16:57

    bonjour, mail reçu aujourd'hui mais de Mme Catherine BONNET, commissaire divivisonnaire ; n'ayant rien à me reprocher, j'ai tout de suite vu que c'était une arnaque !

    Répondre
  • mady le 26/11/2020 à 20:10

    je viens de recevoir ce meme texte sous la personne de mme catherine bonnet commissaire divisionnaire de la brigade de protection des mineurs bpm

    Répondre
  • jack le 27/11/2020 à 20:35

    je vient de recevoir ce même message hier à 00 heure 15 au nom de Catherine bonnet commissaire divisionnaire. Chef de la brigade de protection des mineurs.

    Répondre
  • PRUNE le 29/11/2020 à 18:29

    Je reçois pour la troisième fois ce texte provenant de la Direction Générale de la Police Judiciaire - Direction de protection des mineures.
    Je reçois une convocation avec menace en date du 26/11/2020, de Madame Catherine BONNET, Commissaire divisionnaire, Chef de la brigade et qui me demande de prendre contact par mail avec brigadedeprotection90@gmail.com

    Répondre
  • CHASSEUR D'ARNAQUES le 29/11/2020 à 19:14

    @PRUNE : lisez les commentaires de @john141880 le 05/08/2020 à 19:47 et @Fraud Watcher/Adviser le 05/09/2020 à 04:37.
    Ne vous en faites pas, ne paniquez pas, il s'agit d'une (tentative d') arnaque.
    Si vous le souhaitez vous pouvez le transférer par e-mail à :

    abuse@interieur.gouv.fr
    les autorités se chargeront de la suite à y donner.
    Si vous deviez encore en recevoir, n'y répondez surtout pas, classez-les dans le "courrier indésirable", signalez-les comme "tentative de hameçonnage" et pour terminer cliquez sur "bloquer l'expéditeur".
    Vous serez tranquille pour un bon bout de temps.

    Répondre
  • Lepassager45 le 03/12/2020 à 22:59

    Bonsoir, voici ce que j'ai reçu ce jour (le texte était dans un fichier joint en PDF avec le logo de LA DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIREDIRECTION DE PROTECTION DES MINEURS)
    expéditeur : brpm.policejudiciaire@gmail.com

    "A votre attention :Je suis Mr Vianney DYEVRE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM). Je vous contacte peu après une saisie informatique de cyber-infiltration(autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie,exhibitionnisme, trafic sexuel depuis 2009) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs poursuites judiciaires en vigueur:_ Pédopornographie_ Pédophilie_ Exhibitionnisme_ Cyber pornographie_ Trafic sexuel

    Pour votre information, la loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges mails.Les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrées par notre cyber gendarme et constituent les preuves de vos infractions.Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications afin qu'elles soient mises en examen et vérifiées de sorte à évaluer les sanctions; cela dans un délai strict de72 heures. Passé ce délai, nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Mme Myriam Quéméner, ... Lire la suite

    Répondre
  • CHASSEUR D'ARNAQUES le 03/12/2020 à 23:04

    @Lepassager45 : excellente déduction.
    Vous pouvez le transférer à : abuse@interieur.gouv.fr

    Répondre
  • Robin des Bois 44 le 12/01/2021 à 13:50

    Reçu également le 12/01/2021 à 10h05.

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation