Autre arnaque : office.bpm53@gmail.com Mme Solange Bastides commissaire divisionnaire

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date20/10/2020
Email frauduleuxoffice.bpm53@gmail.com
Pseudonyme utiliséMme Solange Bastides commissaire divisionnaire
Contenu de l'arnaqueUn mail avec une pièce jointe me signifiant que je fais l'objet d'une plainte auprès de la brigade de protection des mineurs et que je dois me justifier en cliquant sur le lien à l'adresse citée ci-dessus ...
Si je ne le fais pas ... tout le monde sera au courant de mes actes ???
Commentaire / ExplicationsJe ne suis pas du tout concernée par ces accusations, je pense que si ces accusations étaient fondées, je serai sans doute contactée directement par la BPM .. sans doute pas par mail !
Cependant, il est particulièrement désagréable de recevoir ce genre de Mail !
Autres Référenceshttps://www.signal-arnaques.com/scam/view/283714 (46 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/285601 (24 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/283581 (21 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/285568 (9 commentaires)
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

12 commentaires


  • Hubert le 21/10/2020 à 02:07

    Bonsoir , j'ai également reçu ce mail accusateur et difamant à mon égard.

    C'est insupportable !

    Répondre
  • Fraud Watcher/Advisor le 21/10/2020 à 04:59

    📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Mme Solange BASTIDES (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

    (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

    De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'év... Lire la suite

    Répondre
  • Ghislaine le 21/10/2020 à 10:30

    Je viens de recevoir de la part de Madame solange Bastides et de Marie-Louise fontaine BPM une accusation avec plainte me concernant pour des actes sur internet dont je ne suis en aucun cas concernée. La plainte selon ce mail sera officiel dés ce vendredi avec solution à l'amiable de 1000 euros? J'en suis malade !!!

    • Pakonuele 21/10/2020 à 10:54

      Avez vous lu le message de Fraud Watcher/Advisor posté juste avant le votre ????
      Il ne faut pas gober tout ce qui est sur l'internet et prendre le temps d'analyser si ce qu'on vous dit est crédible .
      Aucune administration n'a une adresse gmail ou autre adresse gratuite .
      Si la police, la gendarmerie ou interpol ont quelque chose à vous reprocher, ils ne vous préviennent pas par mail : ils s'invitent chez vous à l'improviste .
      Ceux qui vous demandent de payer pour "régler un problème à l'amiable" sont ceux qui jouent le rôle de ripoux dans les films .

      Si une administration vous envoie un mail, elle ne fait pas de fautes d'orthographe !

      https://www.20minutes.fr/high-tech/2862427-20200915-phishing-hackers-tentent-faire-passer-police-nationale-fautes-orthographe

    Répondre
  • Michel D le 21/10/2020 à 11:49

    avant de faire un signalement, regardez si l'arnaque n'a pas déjà été signalée.
    Si vous aviez cherché "brigade des mineurs" dans signal-arnaques.com
    (https://www.signal-arnaques.com/?q=brigade+des+mineurs#search-container)
    vous auriez trouvé plus de 1600 résultats...

    Pareil en cherchant "arnaque brigade des mineurs" dans Google...

    Répondre
  • clarisse le 22/10/2020 à 16:55

    J'ai reu cette email. J'ai bien fait de vérifier sur google J'ai copier d'adresse email pour voir si c'est anarque.
    Je n'ai pas répondu.

    Répondre
  • bouboule61 le 02/11/2020 à 08:19

    J ai recu le meme mail hier apres midi de la part de Mme solange bastides ,Que faut il faire

    Répondre
  • Ingrid le 07/11/2020 à 20:17

    Bonsoir moi aussi j'ai reçu ce mail depuis hier et je me demandais c t quoi encore ce truc (étant malade) dut au stress etc... ca fait 2 jours que je dort pas!!!! Les gens malhonnête ils doivent payer !!!!

    Répondre
  • Mimi le 07/11/2020 à 20:45

    Moi aussi je vient de recevoir ce mail je suis en panique totale étant donner que je suis déjà sous contrôle judiciaire je n ai rien a voir avec tout ceci comment faire svp pour éviter tout ceci

    Répondre
  • Mickie le 07/11/2020 à 23:16

    Je viens de recevoir aussi mais c'est une arnaque.

    Répondre
  • francis le 08/11/2020 à 16:31

    Oui moi aussi je suis victime de ces salopards, j'ai répondu en leurs disant de bien aller se faire E...ler !

    Répondre
  • Elsoso le 09/11/2020 à 16:38

    Bonjour a tous c'est belle est bien une arnaque ni prêter pas attention.
    Ceci étant, nous allons vous soumettre à un article de la justice qui pourrait bien vous permettre de vous expier sans rendre cette affaire publique et sans compromettre votre profession ou votre réputation.

    nous vous présentons les cas suivants:

    1- PROCÉDURE JUDICIAIRE: La justice pourrait prendre les mesures nécessaires pour vous faire poursuivre, et rendre l'affaire publique et de ce fait dissuader d'autres personnes qui s'amuseront à jouer à ce jeu sur le net.

    2- RÈGLEMENT À L'AMIABLE : L'appareil judiciaire pourrait régler ce problème à l'amiable alors dans ce cas de solution, vous devrez vous acquitter d'une amende pénale de 1.500 euros prévue par la législation nationale à cet effet. Nous vous prions de confirmer, NOM, PRÉNOM, ADRESSE, TÉLÉPHONE... Lire la suite

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation