Autre arnaque : +32491171930 Bpost (poste belge)

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date27/10/2020
Pseudonyme utiliséBpost (poste belge)
Url / Site internethttps://sorteercentrum-afgifte.services/pakket/bezorg.php?trxid=5f1090f362bee
Téléphone+32 491 17 19 30 (ou 00320491171930) (+ d'infos)
Contenu de l'arnaqueDemande une paiement pour pouvoir réceptionner un soit disant colis en attente dans un centre bpost
Commentaire / ExplicationsURL reçue par SMS avec des numéros aléatoires
Piece(s) jointe(s)
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

Analyse du numéro de téléphone +32 491 17 19 30

Type de numéroNuméro mobile
Format international
  • +32 491 17 19 30
PaysBelgique
TerritoireBelgique

2 commentaires


  • Fraud Watcher/Advisor le 28/10/2020 à 01:50

    Ce site web a été signalé comme n'étant pas sécurisé et hébergé par http://sorteercentrum-afgifte.services

    Fraud Watcher/Advisor vous recommande de quitter ce site. Il a été signalé comme contenant des menaces d'hameçonnage susceptibles de voler vos informations personnelles ou financières.

    • Fraud Watcher/Advisorle 28/10/2020 à 01:55

      Si vous avez des doutes qu'un courriel reçu provient bel et bien de Bpost®, veuillez l’acheminer directement par transfert à :

      suspect@safeonweb.be

      puis le supprimer immédiatement. Si vous recevez un appel surtaxé et que vous croyez que l’appelant ne travaille pas pour Bpost, demandez à ce dernier des renseignements précis tels qu’un numéro de suivi, un numéro de facture, etc. puis communiquez avec un représentant du Service à la clientèle de Bpost au +32 (0)2 278 51 21 (Particuliers) ou au +32 (0)2 201 11 11 (Entreprises) pour assistance.

      Des millions de messages électroniques frauduleux sont envoyés chaque jour. Ils prétendent provenir de plusieurs sources diverses, dont de Bpost ou d’une représentation de Bpost. Les messages électroniques frauduleux, souvent appelés tentatives d’"hameçonnage" ou d’appâtage "par courriel," deviennent de plus en plus fréquents. Ces genres de messages électroniques utilisent souvent les logos, la charte graphique et les mentions légales des sociétés pour sembler plus réels. Leur objectif est de duper les destinataires pour qu’ils envoient de l’argent et fournissent des informations personnelles telles que leur nom d’utilisateur, leur mot de passe et/ou leur numéro de carte bancaire. Les informations collectées permettent de commettre des vols, des usurpations d’identité et/ou d’autres délits.

      Si vous vous interrogez sur les services fournis par Bpost, veuillez les contacter le service clientèle de Bpost....Lire la suite

    Répondre
  • Fraud Watcher/Advisor le 28/10/2020 à 02:01

    👮‍♂️ Le Center for Cyber Security (CCB) du gouvernement belge appelle tous les internautes à transmettre les e-mails suspects, appelés e-mails de phishing, à l'adresse suspicious@safeonweb.be , puis à les supprimer. Le CCB enquêtera automatiquement sur les e-mails et, si nécessaire, prendra des mesures pour protéger les autres contre eux.

    Les chiffres d'Eurostat pour 2015 montrent que 9% des internautes belges ont déjà perdu de l'argent à cause de la fraude sur Internet. Cela place la Belgique bien au-dessus de la moyenne européenne de 2%. Raison pour laquelle le Center for Cyber Security a priorisé le phénomène. Une grande campagne démarre ce mois-ci pour apprendre au public à reconnaître les messages suspects. L'ouverture de liens, l'affichage de pièces jointes ou le téléchargement de logiciels à partir d'un tel message de phishing peut être dangereux.... Lire la suite

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation
Francais Anglais Espagnol Italien Allemand