Arnaque identité (Phishing) : Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date14/11/2020
Pseudonyme utiliséMadame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire
Contenu de l'arnaqueJe suis Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
vigueur:
_ La pédopornographie
_ La pédophilie
_ L’exhibitionniste
_ La Cyber pornographie
_ Le trafic sexuelle
Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.

Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures. Passé ce délai
nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Madame Martine LONGUESSERRE,
procureure adjointe au tribunal de grande instance de Créteil et spécialiste de cybercriminalité pour établir
un mandat d'arrêt à votre encontre, le transmettre à la Gendarmerie la plus proche de votre lieu de
résidence pour votre arrestation et vous fiché comme délinquant sexuel, transmettre votre dossier à
plusieurs chaînes de télévision nationale d'information pour une diffusion ou votre famille, vos proches et
toutes la France entière verront ce que vous faites devant votre ordinateur.
Pour tous informations écrivez à cette adresse : office.bpm151@gmail.com
Maintenant vous êtes prévenu.
Cordialement,
Madame Mélanie PEYRELADE, Commissaire Divisionnaire,
Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS
Adresse: 12 QUAI DE GESVRES 75004 Paris
Commentaire / Explicationsdéjà l intitulé de mail faute grossière sur plainte
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Comment signaler une arnaque de Phishing ?
Arnaque "Interpol": Lisez cet article pour la découvrir !
Article: Qu'est-ce que le Phishing ?
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

15 commentaires


  • Gérald le 14/11/2020 à 18:06

    Grossière arnaque..

    Répondre
  • Gérald le 14/11/2020 à 18:09

    J'espère que ce genre d'Avis de pédopornographique sera interpelé et signalé aux Médias..

    Répondre
  • anonymous23324432 le 14/11/2020 à 18:50

    tellement gros ...

    Répondre
  • Florian le 14/11/2020 à 19:20

    Je l'ai reçu aussi.
    Le réseau pédophile me donne envie de vomir.

    Quand j'ai reçu ça j'étais très énervé...

    Les arnaques comme ça ne devrait pas avoir lieu.

    C'est repugnant.

    Répondre
  • Chrystelle le 14/11/2020 à 19:25

    Viens de le recevoir un instant arnaque

    Répondre
  • fred le 14/11/2020 à 20:54

    Reçu à l'instant c'est quoi ce truc

    Répondre
  • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 20:59

    📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

    (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

    De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'év... Lire la suite

    Répondre
  • Claude34 le 14/11/2020 à 23:51

    Madame Mélanie Peyrelade va déposer plainte pour usurpation d'identité

    • Fraud Watcher/Advisorle 15/11/2020 à 13:06

      ⛔ En cas d’usurpation d’identité, il faut réagir vite. La première chose à faire est de porter plainte contre X, en renseignant les différents éléments qui prouvent l’infraction (captures d’écran, URL du site malveillant, etc.).

      Vous êtes par ailleurs en droit de déposer une plainte pénale auprès d’un commissariat de police, d’une gendarmerie ou du procureur de la république et sachez qu’il est possible de déposer une pré-plainte en ligne : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/

      N’existant aucun fichier recensant les identités usurpées, la personne victime d’usurpation doit porter plainte à chaque fois qu’elle prend connaissance d’une nouvelle utilisation frauduleuse de son identité. La plainte permet de demander l’annulation des actions menées en votre nom. À l’aide de celle-ci, vous pouvez par exemple informer un créancier que vous n’êtes pas à l’origine d’un achat réalisé en ligne.

      Une plateforme gouvernementale https://www.cybermalveillance.gouv.fr/victime/connectez-vous a été mise en place pour vous permettre de repérer autour de votre domicile des organismes susceptibles de vous aider en cas de piratage informatique, afin d’éviter à terme l’usurpation de votre identité.

      https://www.france-victimes.fr/index.php/categories-inavem/105-actualites/708-l-usurpation-d-identite-comment-la-prevenir-comment-reagir

      Quoi de plus difficile d'avouer qu'on a été escroqué. Quoi de plus dur d'en parler à un proche, à un ami, sans craindre d'être jugé, de savoir si il faut ou pas déposer plainte, quelles démarches il faut entreprendre. Chaque victime d'escroquerie se sent coupable et/ou naïve de ne pas avoir décelé le piège....Lire la suite

    Répondre
  • David le 15/11/2020 à 08:10

    J'ai reçu également ce mail fabriqué sans doute par un brouteur africain présentement qui connaît le télé travail depuis la nuit des temps et le cybernétique café depuis toujours pour pondre ce genre d'arnaque. Malheureusement ça doit fonctionner. En tous cas j'ai signalé le mail et expéditeur.

    Répondre
  • Chriis le 15/11/2020 à 16:50

    Moi aussi mes ces pas le premier mail je m'inquiète un peu car j'ai peur d'être arnaqué autrement brefff peut on porter plainte pour sa

    Répondre
  • Stoumelinks le 16/11/2020 à 00:22

    Je viens de recevoir ce mail, pour moi c est une arnac car : je suis mentionné nul part, il mentionne des faits (bidon) or les forces de l ordre convoque Sans dire pour quoi on le sait en garde a vu, il parle de média alors que dans ce genre d affaire la justice reste discrète, puis bien sur après une simple recherche google on tombe ici ou les com ne manque pas .

    Répondre
  • carielle le 16/11/2020 à 11:38

    J'ai reçu le même mail j'ai fait une recherche d'adresse IP JE SUIS TOMBE LA DESSUS VOICI LE LIEN.
    https://www.g-force.ca/hebergement/ip-whois?ip=185.7.73.224.
    J'ai appelé cette entreprise et envoyé le mail il font prendre les dispositions nécessaire.

    Répondre
  • arnaud le 17/11/2020 à 14:51

    DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
    DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
    Je suis Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
    mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
    notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
    sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
    vigueur:
    _ La pédopornographie
    _ La pédophilie
    _ L’exhibitionniste
    _ La Cyber pornographie
    _ Le trafic sexuelle
    Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
    sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après... Lire la suite

    Répondre
  • arnaud le 17/11/2020 à 14:53

    aimerais savoir comment faire pour s'en débarrassé merci

    • cariellele 18/11/2020 à 15:30

      J'ai reçu le même mail j'ai fait une recherche d'adresse IP JE SUIS TOMBE LA DESSUS VOICI LE LIEN. CI-DESSOUS
      J'ai appelé cette entreprise et envoyé le mail il vont prendre les dispositions nécessaire.
      Voila je poste ceci pour la deuxième fois vous pouvez copier le liens et vous verrez qu'il ont usurpé une adresse ip celle ci appartiens a l'entreprise ci-dessus
      https://www.g-force.ca/hebergement/ip-whois?ip=185.7.73.224

      SafeBrands Engineering
      SafeBrands S.A.S.
      Pole Media de la Belle de Mai
      37, rue Guibal
      13356 Marseille Cedex 3
      France
      phone:

      +33 4 88 66 22 22
      Je les ai appelé il font le nécessaire auprès de leur service juridique voila donc pas grand chose a faire .

    Répondre
  • cloclo95200 le 23/11/2020 à 20:21

    j'ai reçu le même mail identique il est aberrant de se faire passer pour la direction centrale de la police judiciaire brigade de protection des mineurs, selon les informations que j'ai recueillis sur la pièce jointe je me suis rendu sur leurs page le nom et l'adresse concorde bien j'ai appelé le numéro il n'est plus attribuer un disque vocale m'a donner un numéro le 01 53 71 53 71 si ça peu servir au cas ou,il m'ont répondu que c'est un mail frauduleux qu'il avait reçu plusieurs appels pour ce mail je n'étais pas la seul personne à me plaindre de ne pas en tenir compte ne pas répondre et de le signaler à pharos

    https://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Sur-internet/Signaler-un-contenu-suspect-ou-illicite-avec-PHAROS... Lire la suite

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation
Francais Anglais Espagnol Italien Allemand