Autre arnaque : office.bpm151@gmail.com Madame Mélanie PEYRELADE

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date14/11/2020
Email frauduleuxoffice.bpm151@gmail.com
Pseudonyme utiliséMadame Mélanie PEYRELADE
Contenu de l'arnaqueconvocation suite a des plaintes pour ciber pedophilie
Commentaire / Explicationsj'ai donc reçu ce mail diffamant auquel je n'est pas cru 1 minute, j'ai donc rechercher l'adresse mail sur le net et me suis aperçu de la supercherie.
Ce mail me contrarie très fortement, j'ai des enfants et ai une haine pour les pédophiles
Me faire diffamer et inacceptable , je me porte partie civile sil y a un dépôt de plainte
0660738851
MrRAFFIER
Autres Référenceshttps://www.signal-arnaques.com/scam/view/292139 (31 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/292223 (6 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/292214 (10 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/292638 (3 commentaires)
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

2 commentaires


  • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 18:03

    📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

    (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

    De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'év... Lire la suite

    Répondre
  • Dansoncul le 14/11/2020 à 20:27

    Ils font chier ces putains de godobés avec leurs fraudes à la con.

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation