ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Autre arnaque
mlorthioir@agglo-boulonnais.fr Madame Catherine BONNET

Date15/11/2020
Emailmlorthioir@agglo-boulonnais.fr
Pseudonyme utiliséMadame Catherine BONNET
Contenu de l'arnaqueDIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
vigueur:
_ La pédopornographie
_ La pédophilie
_ L’exhibitionniste
_ La Cyber pornographie
_ Le trafic sexuelle
Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.

Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures. Passé ce délai
nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Madame Martine DUPUIS, procureure
adjointe au tribunal de grande instance de Créteil et spécialiste de cybercriminalité pour établir un mandat
d'arrêt à votre encontre, le transmettre à la Gendarmerie la plus proche de votre lieu de résidence pour
votre arrestation et vous fiché comme délinquant sexuel, transmettre votre dossier à plusieurs chaînes de
télévision nationale d'information pour une diffusion ou votre famille, vos proches et toutes la France entière
verront ce que vous faites devant votre ordinateur.
Pour tous informations écrivez à cette adresse : brigadedeprotection90@gmail.com
Maintenant vous êtes prévenu.
Cordialement,
Madame Catherine BONNET, Commissaire Divisionnaire,
Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS
Adresse: 12 QUAI DE GESVRES 75004 Paris
Commentaire / ExplicationsJe viens de recevoir ce courriel

Pour en Savoir+
Thématique(s) liée(s)
Services d'assistance aux victimes
  • Les avis et commentaires laissés par les internautes sont classés par ordre chronologique et ne sont pas contrôlés à priori. En savoir +

    • Signalement #292514 le 14/11/2020 à 07:58

      Document pdf "avis plainte"

      Bonjour,


      Plaiinte contre vous, consultez l'annexe pour en savoir d'avantage.



      Contactez nous pour plus d'informations : office.bpm151@gmail.com


      Cordialement.
      -------------------
      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
      DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
      Je suis Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
      mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
      notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
      sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
      vigueur:
      _ La pédopornographie
      _ La pédophilie
      _ L’exhibitionniste
      _ La Cyber pornographie
      _ Le trafic sexuelle
      Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
      sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
      avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
      plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
      notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.

      Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
      en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, ce... Lire la suite

      • Deathxs le 14/11/2020 à 10:13

        même mail c'est fake go repport

      • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 12:18

        📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie)...Lire la suite

      • gaylor le 15/11/2020 à 04:34

        deja (plaiinte) moi sa me choc pas vous

      • Michel D le 15/11/2020 à 06:38

        on s'en fiche de ces mails, il faut les ignorer et/ou les signaler à https://www.signal-spam.fr/ (mais ça a probablement déjà été fait).

        Moi, ce qui me choque le plus c'est que les gens ne comprennent pas immédiatement que c'est une arnaque! Qui peut croire que la police envoie des mails?

        Faites
        https://www.signal-arnaques.com/?q=brigade+de+protection+des+mineurs#search-container
        -> plus de 3000 résultats!

      • Supermobell le 15/11/2020 à 10:15

        J'ai signalé tout de suite ce mail ignoble. C'est la première fois que j'en reçois un qui sonne aussi sérieux.. D'un coup, vous avez des bouffées de chaleur et un coup de panique. Mais très vite et notamment en fin de mail on s'aperçoit que c'est un faux. En effet l'auteur menace de divulguer à la presse et aux amis, contacts etc.. vos supposés "écarts" de comportement si vous ne vous dénoncez pas sous 72 heures. Pourquoi faire cela ?
        Je rêve d'un Net propre de toutes ces saloperies qui empoisonnent nos vies.

      Répondre
    • Signalement #292626 le 14/11/2020 à 13:30

      Bonjour,


      Plaiinte contre vous, consultez l'annexe pour en savoir d'avantage.



      Contactez nous pour plus d'informations : office.bpm151@gmail.com


      Cordialement.


      cid:C8861639-4C2D-47CC-90CD-67879937CDEE
      -------------------
      En fichier joint du mail un pdf

      Pseudonyme utilisé : Melanie peyrelade

      • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 14:56

        📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie)...Lire la suite

      Répondre
    • Signalement #292662 le 14/11/2020 à 15:39

      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES Je suis Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en vigue...
      -------------------
      Rempli de faute d'orthographe et nom du commissaire faux

      Pseudonyme utilisé : INFOS

      Répondre
    • Signalement #292684 le 14/11/2020 à 16:59

      convocation pour différents délits (pédophilie et pédopornographie)

      Pseudonyme utilisé : info convocation

      • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 19:31

        📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie)...Lire la suite

      • Max.II le 14/11/2020 à 20:55

        en plus les 2 têtes de pantères noires c'est vrai qu'une serais plus "crédible" , mais 2 çà peut imprèssionner plus certains , sauf , que ce logo est celui du raid , qui n'ont rien avoir avec la bpm ! le logo est diffèrent .

      • Fraud Watcher/Advisor le 14/11/2020 à 22:54

        A l'@ttn de Max.II le 15/11/2020 à 02:55 : c'est exact comme info mais l'escroc ne soucie guère de ce petit détail sans importance à ces yeux.

        Voilà à quoi ressemble le logo officiel :

        - de la Brigade de protection des mineurs (BPM)
        https://images.app.goo.gl/FyPUJrRbUwqbB6Hy7

        et de vous (contre)dire à

        - celui du RAID
        https://images.app.goo.gl/rNHt5AXbX25zQt5C8

      Répondre
    • Signalement #292892 le 15/11/2020 à 12:24

      annonce d'une plainte de la Direction Générale de la Police Judiciairre. Direction de Protectioon des Mineures déposée contre mopi pour pédopornographie, pédophilie, exhibitionnisme, cyberpornographie, tafic "sexuelle".
      -------------------
      Si cela était vrai, je pense quie la police toquerait déjà à ma porte.
      d'autre part, le document PDF joint au mail contient plusieurs fautes d'orthographe "le trafic sexuelle").

      • Fraud Watcher/Advisor le 16/11/2020 à 23:15

        📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper leur identité / leur logo professionnel(le) en se faisant passer pour eux à leur place et à leur insu.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Mme EDWIGE VENUGOPAL] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l'appui de votre présence physique sur les vidéos pornos ou des photos nues compromettantes et de pay...Lire la suite

      Répondre
    • Signalement #292915 le 15/11/2020 à 14:28

      Bonjour,


      Plaiinte contre vous, consultez l'annexe pour en savoir d'avantage.



      Contactez nous pour plus d'informations : office.bpm151@gmail.com

      Cordialement
      -------------------
      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
      DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
      Je suis Madame Mélanie PEYRELADE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
      mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
      notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
      sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
      vigueur:
      _ La pédopornographie
      _ La pédophilie
      _ L’exhibitionniste
      _ La Cyber pornographie
      _ Le trafic sexuelle
      Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
      sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
      avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
      plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
      notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.

      Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
      en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures. Pas... Lire la suite

      • Fraud Watcher/Advisor le 15/11/2020 à 19:47

        📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou Madame Mélanie PEYRELADE (*) qui a envoyé ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie)...Lire la suite

      Répondre
    • Fraud Watcher/Advisor le 15/11/2020 à 19:50

      👮‍♂️📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain @lias Cheickna Traore de Côte d'Ivoire (RCI) qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

      (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

      Catherine Bonnet est une psychiatre, psychanaliste et pédopsychiatre française spécialiste de la maltraitance à enfants.

      https://facealinceste.fr/blog/actualites/lettre-de-catherine-bonnet-au-president-de-la-republique

      De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis peu par une autre personne comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Martine DUPUIS, avocate de profession à Versailles (78).

      Le soi-disant prévenu ou l'accusé informé de l'arrestation de l'individu pervers a largement le temps de s'enfuir de chez lui ou de quitter son pays si il apprenait par email que la police ou la brigade de la protection des mineurs allait venir le chercher à domicile ou sur son lieu de travail serait lui rendre service de bon procédé de le notifier de la visite sans surprise de la venue de la po... Lire la suite

      Répondre
    • Signalement #293034 le 16/11/2020 à 05:14

      Juste marquer plainte contre moi
      -------------------
      Du coup je n'ai pas ouvert le contenu ca dit plainte contre moi apres avoir verifie sur le net j'ai vu que pleins d'autres gens ont recu ce mail frauduleux


      • Fraud Watcher/Advisor le 16/11/2020 à 23:00

        👮‍♂️📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine (ou les auteurs) de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        Catherine Bonnet est une psychiatre, psychanaliste et pédopsychiatre française spécialiste de la maltraitance à enfants.

        https://facealinceste.fr/blog/actualites/lettre-de-catherine-bonnet-au-president-de-la-republique

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis peu par une autre personne comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Martine DUPUIS, avocate de profession à Versailles (78).

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l'appui de votre présence physique sur les vidéos pornos ou des photos nues compromettantes et de payer une grosse amende factice pour soit disant abandonner une poursuite judiciaire auprès d'un tribunal chargé de cette affaire ...Lire la suite

      Répondre
    • Signalement #293252 le 16/11/2020 à 11:03

      Pièce jointe : information_plainte-5.pdf converti en Word.docx
      Contenu suivant /




      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES


      Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic sexuelle depuis 20...
      -------------------
      On demande de répondre à : brigadedeprotection90@gmail.com, je n'ai pas répondu.

      • Fraud Watcher/Advisor le 16/11/2020 à 22:46

        📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection...Lire la suite

      • Artefact le 25/11/2020 à 07:57

        Arnaque confirmé, envoyé par mathilde.brunet@etu.univ-poitiers.fr

      • PASCAL le 26/11/2020 à 08:57

        ARNAQUE RECUT CE JOUR IDEM

      • fab 19 le 26/11/2020 à 13:50

        idem reçu aujourd'hui

      • loic le 27/11/2020 à 07:15

        je les reçu aussi aujourd'hui

      • Herve le 04/12/2020 à 12:54

        reçu aussi ce jour.
        vraiment rien d autre a foutre sérieux.

      Répondre
    • Signalement #293605 le 17/11/2020 à 08:23

      Bonjour,


      Plainte contre vous, consultez l'annexe pour en savoir d'avantage.

      Pour tous informations écrivez à cette adresse : brigadedeprotection90@gmail.com

      Cordialement.
      -------------------
      Cette e-mail a déjà été signalé sur ce site

      • Fraud Watcher/Advisor le 17/11/2020 à 08:47

        📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ) qui ne sont pas à l'origine de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper leur identité / leur logo professionnel(le) en se faisant passer pour eux à leur place et à leur insu.

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis par une autre comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Christine BOBET] qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

        https://cybercercle.com/bios/myriam-quemener/

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l...Lire la suite

      Répondre
    • Bibi le 23/11/2020 à 13:07

      J'ai reçu le même mail ce soir 23/11/2020

      Répondre
    • Michel D le 23/11/2020 à 13:24

      cherchez "brigade des mineurs" dans signal-arnaques.com
      (https://www.signal-arnaques.com/?q=brigade+des+mineurs#search-container)
      et vous verrez des milliers de réponses.
      On le sait que c'est bidon, pas besoin de faire de nouveaux signalements ou de nouveaux commentaires...

      Répondre
    • Rachel le 25/11/2020 à 07:48

      Bonjour j'ai reçu le même mail aujourd'hui doit ton le signaler en gendarmerie

      Répondre
    • PATRICK le 25/11/2020 à 08:37

      viens de le recevoir (encore) aujourd'hui a 13h42

      Répondre
    • Tayeb le 25/11/2020 à 08:38

      Bonjour, je viens de recevoir le mail à l’instant et ça fait flipper mais je pense que c’est une arnaque pour gratter de l’argent.
      il faut signaler

      Répondre
    • Etienne le 25/11/2020 à 08:53

      Reçu le même aujourd'hui 25/11... Un peu gros quand même le message... Certainement une tentative d'hameçonnage, ça devient fatiguant ces arnaques de plus en plus récurrentes prennent vraiment toutes les formes possibles et imaginables...

      Répondre
    • bravo le 25/11/2020 à 09:02

      envoyé par mathilde.brunet@etu.univ-poitiers.fr

      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
      DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
      Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
      mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
      notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
      sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
      vigueur:
      _ La pédopornographie
      _ La pédophilie
      _ L’exhibitionniste
      _ La Cyber pornographie
      _ Le trafic sexuelle
      Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
      sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
      avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
      plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
      notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.
      Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
      en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures. Passé ce délai
      nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Madame Martine DUPUIS, procureure
      adjointe au... Lire la suite

      Répondre
    • Bogdan le 25/11/2020 à 10:31

      Je viens de recevoir le même e-mail de : brigadedeprotection90@gmail.com

      Répondre
    • David le 25/11/2020 à 12:03

      je viens de recevoir le même email (mathilde.brunet@etu.univ-poitiers.fr) afin de contacter brigadedeprotection90@gmail.com .Comment une commissaire divisionnaire porrait avoir une adresse mail avec une référence à l'université de poititers

      Répondre
    • Salahdin syrus le 25/11/2020 à 12:57

      J'ai reçu le même email aujourd'hui de Catherine bonnet

      Répondre
    • Spokk80 le 25/11/2020 à 13:03

      Pareil je viens de recevoir le même donc on es d'accord c'est une arnaque ?

      Répondre
    • Hadi laker le 26/11/2020 à 02:22

      Moi aussi j'ai reçu le même e-mail le 25/12/2020 de Mme Catherine Bonnet commissaire de brigade ..et le même sujet . Donc ça se voie que est une arnaque..

      Répondre
    • Flavie le 26/11/2020 à 16:16

      Reçu ce mail également jai trouvé cela très bizarre!!

      Répondre
    • Moi le 27/11/2020 à 06:22

      Moi aussi j'ai reçu se mail hier ça fait peur

      Répondre
    • Signalement #297849 le 28/11/2020 à 07:41

      Arnaque de mise en demeure de prison et de pedocriminalite envers mineur . Et cette damme mentionne en temps que commissaire , et en realite une spychiatre , j’ai verifier les sources .

      Email : damien.obrador@cabanac-villagrains.fr
      Pseudonyme utilisé : Madame catherine bonnet


      • Fraud Watcher/Advisor le 28/11/2020 à 13:27

        👮‍♂️📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine (ou les auteurs) de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        Catherine Bonnet est une psychiatre, psychanaliste et pédopsychiatre française spécialiste de la maltraitance à enfants.

        https://facealinceste.fr/blog/actualites/lettre-de-catherine-bonnet-au-president-de-la-republique

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis peu par une autre personne comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Martine DUPUIS, avocate de profession à Versailles (78).

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l'appui de votre présence physique sur les vidéos pornos ou des photos nues compromettantes et de payer une grosse amende factice pour soit disant abandonner une poursuite judiciaire auprès d'un tribunal chargé de cette affaire ...Lire la suite

      Répondre
    • Signalement #302315 le 09/12/2020 à 15:13

      On m’accuse de :
      -pédopornographie
      -pédophilie
      -exhibitionniste
      _la cyber pornographie
      -le trafic sexuel
      - et d'envoyer des photos de moi nu
      -------------------
      Au vu des faits qui me sont reprochés, je peux jurer qu'aucun de ces cas sus-nommé sont exacts.

      En 2016 j'ai été opéré d'une prostatectomie totale, alors il m'est impossible de faire face à toutes ces accusations.

      Email : brigadedeprotectionjudiciaire90@gmail.com
      Téléphone : 0680116549

      • Lacapuche le 09/12/2020 à 18:10

        Sujet déjà signalé

        https://www.signal-arnaques.com/scam/view/296718

      • Fraud Watcher/Advisor le 06/05/2021 à 22:28

        👮‍♂️📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine (ou les auteurs) de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        Catherine Bonnet est une psychiatre, psychanaliste et pédopsychiatre française spécialiste de la maltraitance à enfants.

        https://facealinceste.fr/blog/actualites/lettre-de-catherine-bonnet-au-president-de-la-republique

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner [remplacée depuis peu par une autre personne comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Martine DUPUIS, avocate de profession à Versailles (78).

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l'appui de votre présence physique sur les vidéos pornos ou des photos nues compromettantes et de payer une grosse amende factice pour soit disant abandonner une poursuite judiciaire auprès d'un tribunal chargé de cette affaire ...Lire la suite

      Répondre
    • Albin le 09/12/2020 à 19:50

      J'ai reçu le même mail hier. C'est tellement grossier que ça ferait presque sourire si l'escroc planqué derrière ce mail pouvait être inquiété.

      Répondre
    • Signalement #302521 le 10/12/2020 à 05:54

      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
      DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
      Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
      mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
      notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
      sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
      vigue...
      -------------------
      J'ai reçu par mail ce type de message qui fait peur, merci

      Email : brigadedeprotection90@gmail.com

      • Fraud Watcher/Advisor le 10/12/2020 à 08:03

        👮‍♂️📣 C'est ni la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), ni sous la Direction Générale de la Police Judiciaire (DGPJ), ni Madame Catherine BONNET (*) qui ne sont pas à l'origine (ou les auteurs) de cet envoie de ce message par email mais c'est bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité civique en se faisant passer pour elle à sa place et à son insu.

        (*) Elle n'a jamais occupé ce poste de commissaire divisionnaire et encore moins exercé cette fonction de chef(fe) de la brigade de protection des mineurs (BPM) pour info.

        Catherine Bonnet est une psychiatre, psychanaliste et pédopsychiatre française spécialiste de la maltraitance à enfants.

        https://facealinceste.fr/blog/actualites/lettre-de-catherine-bonnet-au-president-de-la-republique

        De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner remplacée depuis peu par une autre personne comme nom d'emprunt usurpé à son insu, à savoir : Madame Martine DUPUIS, avocate de profession à Versailles (78).

        La Brigade de protection des mineurs (BPM) n'envoie jamais ce genre d'email (y compris la Police ou la Gendarmerie) pour vous aviser ou de signifier une plainte à votre encontre sans aucune preuve à l'appui de votre présence physique sur les vidéos pornos ou des photos nues compromettantes et de payer une grosse amende factice pour soit disant abandonner une poursuite judiciaire auprès d'un tribunal chargé de cette affaire b...Lire la suite

      Répondre
    • patrice le 11/12/2020 à 06:16

      bonjour

      à tous ce matin j'ai réçu un MAIL du Commissaire Madame Catherine Bonnet

      Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des
      mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée,
      notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic
      sexuelle depuis 2014) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en
      vigueur:
      _ La pédopornographie
      _ La pédophilie
      _ L’exhibitionniste
      _ La Cyber pornographie
      _ Le trafic sexuelle
      Pour votre information, La loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les agressions
      sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez commis les infractions après
      avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des échanges Mails (Messagerie Instantané) avec
      plusieurs mineurs, les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrés par
      notre cyber-gendarme et constituent les preuves de vos infractions.

      Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications pour qu'elles soient mises
      en examen et vérifiés afin d'évaluer les sanctions, cela dans un délai strict de 72 heures. Passé ce délai
      nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport à Madame Martine DUPUIS, procureure
      adjointe au tribunal de grande instance de Créteil et spécialiste d... Lire la suite

      Répondre
    • Alex le 17/12/2020 à 06:28

      La même ce matin a 7h46 avec l adresse brigitte.rimbault@yonne .fr

      Répondre
    • Signalement #331446 le 19/02/2021 à 08:38

      DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURES
      Je suis Madame Catherine BONNET, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM), je vous contacte peu après une saisie informatique de la Cyber-infiltration (autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie, exhibitionniste, trafic sexuelle depuis 2017) pour vous informer que vous faites l'objet de plusieurs Poursuites Judiciaires en vigueur:
      ...
      -------------------
      J’ai reçu ce mail aujourd’hui et je me suis renseigné que cete une arnaque donc je signal cela me fait peur c’est la première fois que je reçois ce type de mail

      Email : brigadeprotectionmineurs5@gmail.com
      Pseudonyme utilisé : Madame Catherine BOnnet

      • Michel D le 19/02/2021 à 09:59

        Et alors? Si on n'a rien à se reprocher, je ne vois pas en quoi recevoir ce genre de mail peut faire peur...
        Cherchez "brigade des mineurs" dans signal-arnaques.com
        (https://www.signal-arnaques.com/?q=brigade+des+mineurs#search-container)
        et vous verrez des milliers de réponses.
        On le sait que c'est bidon, pas besoin de faire de nouveaux signalements.
        Vous pensez vraiment que la police ou la gendarmerie envoie ce genre de mail?
        Ils vous convoquent officiellement, ou ils sonnent chez vous à 6h du matin...

      Répondre
    Non
    Oui, j'ai utilisé / consommé
  • Groupe créé le - 0 Membres

    Pour visualiser le contenu de ce groupe privé ou demander à le rejoindre, vous devez créer un compte ou vous connecter .