Arnaque identité (Phishing) : brpm.policejudiciaire@gmail.com Mr Vianney DYEVRE et Mme Myriam Quéméner

ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date01/12/2020
Email frauduleuxbrpm.policejudiciaire@gmail.com
Pseudonyme utiliséMr Vianney DYEVRE et Mme Myriam Quéméner
Contenu de l'arnaqueDIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
DIRECTION DE PROTECTION DES MINEURS
A votre attention :
Je suis Mr Vianney DYEVRE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection
des mineurs (BPM). Je vous contacte peu après une saisie informatique de cyber-infiltration
(autorisée, notamment en matière de pédopornographie, pédophilie, Cyber pornographie,
exhibitionnisme, trafic sexuel depuis 2009) pour vous informer que vous faites l'objet de
plusieurs poursuites judiciaires en vigueur:
_ Pédopornographie
_ Pédophilie
_ Exhibitionnisme
_ Cyber pornographie
_ Trafic sexuel
Pour votre information, la loi de mars 2007 aggrave les peines lorsque les propositions, les
agressions sexuelles ou les viols ont pu être commis en recourant à internet et vous avez
commis les infractions après avoir été ciblé sur internet (site d'annonce), puis pendant des
échanges mails.
Les photos dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrées par notre
cyber gendarme et constituent les preuves de vos infractions.
Vous êtes prié de vous faire entendre par mail en nous écrivant vos justifications afin qu'elles
soient mises en examen et vérifiées de sorte à évaluer les sanctions; cela dans un délai strict
de
72 heures. Passé ce délai, nous nous verrons dans l'obligation de transmettre notre rapport
à Mme Myriam Quéméner, procureur adjoint au tribunal de grande instance de Créteil et
spécialiste de cybercriminalité pour établir un mandat d'arrêt à votre encontre, le transmettre
à la gendarmerie la plus proche de votre lieu de résidence pour votre arrestation et vous
ficher comme délinquant sexuel. Votre dossier sera également transmis aux médias pour
une diffusion où votre famille, vos proches et toute la France entière verront ce que vous
faites devant votre ordinateur.
Maintenant vous êtes prévenu.
Cordialement,
Mr Vianney Dyevre, Commissaire Divisionnaire,
Chef de la brigade de protection des mineurs (BPM)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
BRIGADE DE PROTECTION DES MINEURS
36 rue
Commentaire / ExplicationsNous recevons ce mail sur notre boite professionnelle
Autres Référenceshttps://www.signal-arnaques.com/scam/view/298864 (1 commentaire)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/309900 (2 commentaires)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/299255 (1 commentaire)
https://www.signal-arnaques.com/scam/view/312754 (1 commentaire)
Pour en Savoir +Se faire rembourser en cas d'arnaque, c'est possible avec le Chargeback !
Comment signaler une arnaque de Phishing ?
Arnaque "Interpol": Lisez cet article pour la découvrir !
Article: Qu'est-ce que le Phishing ?
Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...
Alertez vos Amis !

1 commentaire


  • Fraud Watcher/Advisor le 04/12/2020 à 05:13

    📣 Ce n'est pas la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ou M. Vianney DYEVRE, commissaire divisionnaire, chef de la brigade de protection des mineurs (BPM) qui a envoyé ce message par email mais bel et bien un escroc africain qui continue à usurper son identité professionnelle en se faisant passer pour lui à sa place et à son insu.

    INTERVIEW : Vianney Dyevre, chef de la brigade de protection des mineurs

    Lire l'article à l’occasion de la sortie du livre sur la brigade des mineurs : https://prefpolice-leblog.fr/interview-vianney-dyevre-chef-de-la-brigade-de-protection-des-mineurs

    http://www.divergence-images.com/albert-facelly/reportages/portrait-de-vianney-dyevre-AFA1238/portrait-de-vianney-dyevre-ref-AFA1238001.html

    De même que son identité professionnelle est également usurpée à son insu à l’encontre de Mme Myriam Quéméner qui n’exerce plus sa fonction de magistrate au parquet général de la cour d'appel de Versailles, précédemment sous-directrice de la justice pénale générale à la direction des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice (2004-2007), substitute du procureur général près la cour d'appel de Versailles (2007-2012), procureur de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Créteil (2012-2013), spécialiste de la cybercriminalité, experte pour le Conseil de l’Europe, dans le cadre du Contrôle et de l'évaluation des dispositifs législatifs sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.... Lire la suite

    Répondre

 
 
 

Votre commentaire sera mis en ligne
immédiatement après votre validation